Les données

De bonnes bases (de données) à faire fructifier dans l’agroalimentaire

Des données, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et ses nombreux opérateurs en ont à foison. Mais comme tous les autres acteurs concernés par l’ouverture des données publiques telle que voulue par la loi Lemaire de 2016, il leur faut passer à la vitesse supérieure pour atteindre le Graal : l’exploitation de ces données. C’est ce qui ressort de l’enquête menée…