Au Parlement, le Digital Services Act gagne de nouveaux articles et de nouvelles obligations. Dans son projet de rapport en commission Imco, Christel Schaldemose (S&D) ajoute de nombreuses obligations aux intermédiaires d’internet, avec des objectifs clairs : lutter contre la fraude dans le e-commerce, retirer plus rapidement les contenus illicites, laisser aux internautes le choix d’être pistés et élargir les marges de manœuvre des régulateurs.

Une voie rapide pour le retrait de contenus, à la NetzDG

Le rapport du Parlement…