En face, vingt-sept associations de défense des libertés (dont Edri, l’EFF, Liberties, LQDN et Wikimedia) pensent au contraire que la consultation ouvre la voie au filtrage automatique des contenus.

La Commission essayerait-elle de refaire le match sur l’article 17 ? Plusieurs lobbys culturels européens le craignent, au vu de la récente consultation menée par l’exécutif européen. Ils estiment en effet que les pistes proposées « constituent une tentative de réécrire la directive » dans un sens « contraire à l’intention…