Le nouveau code et sa quarantaine d’engagements sont là. Après un an de discussions houleuses , les plateformes, la société civile et la Commission se sont entendues sur cette nouvelle version du code, destinée à assécher le financement de la désinformation et renforcer le rôle des « fact-checkers » (relire notre article ).

La Commission compte présenter le document, finalisé le 9 juin, lors de la première rencontre de la « task force » destinée à piloter l’application du code…