C’est une promesse d’Ursula von der Leyen, faite durant son discours sur l’état de l’Union en 2021. Le règlement, qui a pour but de préserver la liberté et le pluralisme des médias face aux pouvoirs politiques et industriels, a des implications très concrètes.

Il fixe une série de garanties d’indépendance des rédactions et vise une plus grande transparence de l’actionnariat. Selon cette ébauche, le groupe des régulateurs des médias, l’Erga, s’émancipe de la Commission pour devenir un « conseil européen…