Un Espagnol s’était adressé à la Cnil espagnole pour qu’elle ordonne à Google Spain et Google Inc. de déréférencer un article d’un journal local évoquant d’anciens soucis financiers. Elle avait accepté cette demande et s’était tournée vers la société américaine et sa filiale, qui avaient contesté la décision, avec succès. La justice espagnole s’était alors tournée vers la CJUE. Dans son arrêt de 2014, elle avait estimé que Google était bien un responsable de…