« Les emmerdes, ça vole en escadrille » : difficile de ne pas penser à cette fameuse citation de Jacques Chirac en observant les récentes décisions de l’Autorité de la concurrence sur Google. Après l’avoir sanctionné pour abus de position dominante sur le marché de la publicité programmatique en juin, l’ADLC l’a condamné , ce mardi 13 juillet, à 500 millions euros d’amende, assortis d’injonctions journalières pouvant aller jusqu’à 900 000 euros d’amende. Elle lui reproche de ne pas avoir…