Cet hiver, l’Arcep avait mis en consultation ses premiers projets de décisions.

« Nous le confirmons : l’enjeu est bien de faire tomber les derniers bastions du monopole d’Orange. Notre stratégie n’est pas de le ralentir, mais de faire en sorte que tous les opérateurs puissent être présents sur marché de la fibre », a indiqué Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, en introduction de sa présentation des principales conclusions du régulateur des télécoms issues de ses projets…