Ce n’est pas une surprise. La Commission européenne devrait proposer, le 2 février, que le Conseil et le Parlement fixent des dispositions limitées aux Vingt-Huit pour garantir l’affectation d’une partie de cette bande des ultra-hautes fréquences (UHF) autour de 700 MHz aux opérateurs de téléphonie mobile, qui vont en avoir besoin avec l’essor des données via les portables ou les tablettes. La mise à disposition effective partielle de ce spectre, actuellement entièrement dévolu à la télévision…