Vous aviez fait des propositions au gouvernement pour faire évoluer le droit de la concurrence en France afin de mieux appréhender les enjeux du numérique. Où en êtes-vous de vos échanges ?

Le dialogue avec le gouvernement se présente bien.

Une partie des propositions concerne l’évolution de la procédure à l’Autorité. Elle part d’une réflexion sur le rôle d’une autorité de la concurrence aujourd’hui, alors que l’économie évolue beaucoup plus vite, se numérise et se…