Nommé directeur interministériel du numérique et des systèmes d’information et de communication (Dinsic) en septembre 2015, Henri Verdier profite du rapport annuel qu’il rend le 21 janvier, au Premier ministre, comme administrateur général des données, pour exposer son programme d’action en faveur de l’ouverture des données publiques.  

Blocages multiples

Le diagnostic posé dans le rapport est assez pessimiste, les chantiers à mener apparaissant pharaoniques. Henri Verdier envisage de s’attaquer à une refonte complète de…