Le rapport privilégie la régulation dure, pourquoi ce choix ?

Dure, je ne sais pas, ferme et forte, oui. Nous avons un sentiment partagé d’impunité, comme si internet n’était pas la vraie vie et qu’il était considéré comme un espace de non-droit. On y passe pourtant parfois plus de temps que dans des interactions de visu.

Mieux aligner la sphère numérique et la sphère du réel passe en effet par un renforcement accentué de la responsabilisation des acteurs…