Après deux décennies de disette, le monde du luxe aura-t-il enfin droit à son Grand soir ? Delphine Sarfati, la présidente de l’Unifab, principal lobby français de lutte anticontrefaçon, est formelle : « Le Digital Services Act est une occasion qui ne se représentera pas de si tôt. » Le texte, qui doit être présenté par la Commission européenne le 9 décembre, prévoit de revoir le statut des plateformes, en les responsabilisant davantage.

La directive e-commerce de 2000 sert de base juridique aux…