La transparence, bien sûr, mais aussi l’équité. Les députés européens n’entendent pas se contenter des simples exigences de transparence prônées par la Commission dans sa proposition visant à rééquilibrer les relations entre plateformes et entreprises utilisatrices.

Tous les amendements de compromis (ici, ici et ici) ont été adoptés, sauf le compromis 37.

Le premier trilogue avec le Conseil des ministres est prévu le 12 décembre.

Le rapport de la socialiste danoise Christel Schaldemose, adopté en commission du…