Le vote a seulement duré quelques minutes. En marge de la session plénière à Strasbourg, dans la soirée, lundi 21 octobre, la commission des Libertés civiles du Parlement européen a approuvé, quasiment à l’unanimité, les amendements de compromis sur le règlement relatif aux données personnelles.

Dans la foulée, le rapporteur, le Vert allemand Jan-Philipp Albrecht a obtenu un mandat pour entamer les négociations avec les Etats.

Il aura fallu un an et demi de travail pour parvenir à cet accord…