Les défenseurs d’un internet ouvert savourent leur victoire. Le groupement européen des régulateurs télécoms (Berec) a dévoilé, le 30 août, ses lignes directrices finales pour l’application du règlement sur la neutralité du net.

Après six semaines d’une consultation estivale qui a réuni près de 500 000 contributions, la philosophie du texte reste la même. Les fournisseurs d’accès à internet ne pourront pas, sauf exceptions strictement encadrées, privilégier certains flux de données.

« Internet a gagné », s’est…