"Immaturité numérique" : Godefroy de Bentzmann, le président de Syntec numérique, ne mâche pas ses mots pour qualifier l’état actuel de la classe politique sur le sujet. Pour aider les candidats à la présidentielle à "donner une vision" et à faire du numérique "une priorité nationale", le principal syndicat des patrons du numérique a commencé à élaborer son projet.

À l’État de définir "un plan d’action avec un alignement des moyens", "un cadre pour la mue de l’industrie". Fini, l’industrie…