Les Cnil européennes (G29) ne couperont pas les transferts des données personnelles entre les États-Unis et l’UE.

Relire notre article : Le nouveau Safe Harbor, un catalogue de bonnes intentions

À l’issue de leur réunion, mercredi 3 février, elles ont repoussé leur décision finale en raison de l’annonce, la veille, par la Commission, d’un accord entre Bruxelles et Washington sur un nouveau mécanisme juridique (dit « Privacy Shield » ).

Relire nos articles sur le sujet

Doutes sur les mécanismes…