Après "une année 2013 hors normes", la Cnil se sent portée par les évènements. C'est ainsi que la présidente de la Commission nationale informatique et liberté Isabelle Falque-Pierrotin a débuté, lundi 19 mai, la présentation du rapport d'activité 2013 de l'organisation.

S'en est suivie une séquence d'auto-satisfaction, où celle qui préside le G29, le groupement des régulateurs européens, a détaillé tous les dossiers où la Cnil a été en avance : affaire Snowden, droit à l'oubli, règlement sur les données…