En l’absence de cadre européen et sous la pression des opérateurs, certains pays ont commencé à édicter leur approche. La France dispose ainsi d’une loi sur le sujet depuis juillet, alors qu’en Allemagne, la CDU a récemment adopté une motion anti-Huawei.

Prévue pour la fin de l’année 2019, la boîte à outils 5G de l’UE a enfin été finalisée. La pression des États-Unis sur les équipementiers chinois, en particulier Huawei, trouve un écho certain dans…