Fidèle à ses habitudes observées lors des crises de la zone euro ou des réfugiés, l’Union européenne est une machine qui a besoin d’extrêmes tensions pour accepter de revoir son fonctionnement et réviser ses certitudes.

Comme en janvier 2015, au lendemain des attaques de Charlie Hebdo, les ministres de l’Intérieur tentent d’accorder leurs violons sur la réponse à donner sur le plan sécuritaire. Ils se sont réunis à Bruxelles, le 20 novembre, pour en discuter. Les sujets abordés ont été…