Relire notre article Pour la nouvelle présidente de la Cnil, ce n’est pas encore données .

Lorsque Marie-Laure Denis est nommée à la tête de la Cnil, l’autorité chargée de la protection des données, en février 2019, son profil ne rassure pas. Certes, cette conseillère d’État a une bonne expérience de la régulation, grâce à ses passages au CSA et à l’Arcep, mais en interne, dixit un membre de l’institution, on s’inquiète de sa distance avec le sujet.

Trois ans…