Les lobbyistes du numérique doivent s’accommoder d’un constat sans appel : contrairement à la sécurité ou l’immigration, leur sujet ne déchaîne pas les passions dans la campagne des européennes. La priorité est plutôt de repérer les prochains élus numériques et de les guider dans leur approche du secteur, comme l’explique Lionel Sola, directeur de la communication de DigitalEurope, l’un des plus gros lobbys du secteur.

C’est un travail central de tout lobbyiste. Il y a…