Il est « hors de question que l’Allemagne finisse au musée des technologies », a asséné la chancelière et candidate CDU, Angela Merkel, lors de son dernier discours devant l’actuel Bundestag, le 5 septembre.

Elle n’y a pourtant consacré qu’une petite minute en conclusion du duel télévisé qui l’opposait à son challenger SPD, Martin Schulz. Les petits partis ont, au contraire, longuement abordé la question numérique, dès le début de leur débat.

Très proches sur les questions…