L’étude de l’Open Knowledge Foundation

70 pays examinés, 1300 contributeurs, 60 coordinateurs. L’Open Knowledge Foundation a frappé fort avec cette étude sur l’ouverture des données publiques, publiée le 28 octobre. C’est la première du genre par son ampleur et la profondeur des liens fournis, qui renvoient vers les sites où les données répertoriées sont disponibles.

Fondée à Cambridge en 2004, avec des antennes dans de nombreux pays, dont la France, cette fondation a pour objectif de promouvoir le libre savoir…