La Commission doit présenter ses priorités dans les prochains mois. Selon vous, à quoi faut-il s’attendre ? Et quelles positions allez-vous défendre ?

Dans une note interne, la Commission européenne donne ses premières pistes pour réformer la directive e-commerce et son statut d’hébergeur. L’idée centrale : mieux délimiter le champ des acteurs couverts et donner plus de responsabilités aux grandes plateformes. Même si Patrick Breyer est convaincu que la Commission va rouvrir la directive, cela n’a, pour le moment…