C’est assez rare pour être souligné : l’avis très attendu des Cnil européennes sur le Privacy Shield, rendu public le 13 avril, a contenté tout le monde. Le G29 a souligné les progrès par rapport au Safe Harbor, mais dénoncé de graves insuffisances concernant la protection des données européennes.

Présenté le 29 février par Bruxelles, le Privacy Shield doit remplacer le Safe Harbor, invalidé par la CJUE en octobre 2015 parce qu’il ne protégeait pas assez les données…