Après le bouclier, le parapluie. Déjà soumise au feu des critiques sur l’accord obtenu sur la nouvelle mouture du défunt Safe Harbor, la commissaire à la Justice, Vera Jourova, fait face à un nouveau front, cette fois sur un accord-cadre international avec les États-Unis dit « accord parapluie ».

Ce texte, conclu en septembre 2015 après des années de négociation, porte sur la possibilité pour les Européens de protéger leurs données personnelles outre-Atlantique dans le cadre d’échanges judiciaires.

Réciprocité

Cet…