Nouveau rebondissement dans la saga sur le droit d’auteur. Mercredi 12 septembre à Strasbourg, le Parlement a finalement adopté sa position sur la réforme, avec une majorité plus que confortable (438 voix pour, 226 contre et 39 abstentions).

Une revanche pour les ayants droit, après le rejet de justesse du mandat de négociation en plénière, début juillet, par les mêmes parlementaires.

Les amendements rédigés après la pause estivale ont « cherché à répondre aux craintes » exprimées par les parlementaires lors…