Depuis l’annulation du Safe Harbor, le 6 octobre, par la Cour de justice de l’UE, la protection juridique pour les transferts transatlantiques est entièrement à repenser. Mais, d’ici la négociation d’un nouveau mécanisme avec Washington, Bruxelles cherche avant tout à rassurer les entreprises.

Le 6 novembre, le vice président au Marché unique du numérique, Andrus Ansip, et la commissaire à la Justice, Vera Jourova ont présenté les nouvelles lignes directrices pour le transfert de données vers les États-Unis. Pour l'essentiel,…