Le Berec a lancé au mois de juin une consultation portant sur ses lignes directrices pour l’application du règlement sur la neutralité du net. Disposez-vous réellement d’une marge de manœuvre pour changer ces lignes ?

En général, c’est vrai que nous changeons peu nos textes, qui sont assez techniques et font l’objet de peu de commentaires.

Sur ce sujet, la sensibilité des acteurs est cependant beaucoup plus forte que d’habitude. Si des points majeurs d’attention émergent, nous pourrions être amenés…