« Petits mais costauds. » Ainsi se décrivent les 17 députés d’Écologie-Démocratie-Solidarité (EDS) , le neuvième groupe politique officiellement lancé le 19 mai à l’Assemblée nationale. Après des mois de préparation, on s’attendait à un collectif plus étoffé. Il y a encore une semaine, une source interne assurait que la barre des 20 membres serait franchie « de manière certaine ». Qu’importe, d’autres élus devraient bientôt rejoindre le groupe, promettent plusieurs orateurs, lors d’une vidéoconférence. Ils préfèrent insister sur…