Durant tout le quinquennat de François Hollande, les députés n’ont constitué que six commissions spéciales. Cinq sous Nicolas Sarkozy. En moins de quatre ans, Emmanuel Macron a déjà battu tous les records. Même le Sénat, peu suspect de céder aux effets de mode, est touché : six commissions spéciales y ont été créées depuis 2017, contre quatre durant la présidence Hollande. Pourtant, selon la révision constitutionnelle de 2008, cet outil, soumis à la volonté du gouvernement et de la majorité,…