Avec François Paquay

La Commission et la présidence luxembourgeoise ambitionnent de boucler les négociations pour un nouvel accord interinstitutionnel - régissant les rapports entre la Commission, le Conseil et le Parlement européen - d’ici fin 2015. Au vu des premières discussions, cet objectif paraît néanmoins très ambitieux.

Sur la forme, il ne s’agit pas d’une négociation législative ordinaire bien cadrée. Les institutions doivent donc s’organiser et trouver une formule ad hoc , surtout au Parlement, où les eurodéputés ont enfin…