Négocié en à peine 300 jours et en pleine pandémie, l’accord commercial avec le Royaume-Uni est le plus important jamais conclu par l’Union européenne avec un pays tiers. Ce texte est unique en son genre. Comme l’a rappelé à de nombreuses reprises depuis 2016 le négociateur en chef pour l’UE, l’objectif était d’encadrer les futures divergences entre le Royaume-Uni et les Vingt-Sept, pas de favoriser leur convergence, ce qui c’est normalement le cas…