« Le pari qui a été fait dans le recrutement, c’est celui d’avoir des seniors, des personnes expérimentées », commente une source interne au groupe.

Parmi les 21 députés européens LRM élus le 26 mai dernier au soir, seulement deux étaient députés sortants (Pascal Durand et Dominique Riquet). Le recrutement des collaborateurs parlementaires était donc une des priorités pour mettre en marche cette nouvelle délégation.

« Les élus voulaient des profils ultra-spécialisés », raconte notre interlocuteur. Des connaisseurs de la machine institutionnelle…