Les députés ont, le 17 juin, en commission des affaires constitutionnelles (AFCO) adopté le rapport de Richard Corbett (S&D, RU) pour améliorer les prochaines auditions des commissaires. Pratiquée depuis 21 ans, cette procédure, non prévue dans les traités, s’est imposée par la volonté du Parlement, et s’est peaufinée au fur et à mesure des exercices.

Pour 2019, les députés veulent dynamiser les débats en réintroduisant la possibilité de poser une question de suivi aux commissaires auditionnés. Il faudra alors réduire…