À peine a-t-il été sacré champion de la primaire des Verts qu’il a voulu se défaire de l’étiquette. Il n’a pas fallu plus de trente minutes à Yannick Jadot, le 28 septembre, à Pantin, pour prôner « un dépassement du pôle écologiste ». Dès l’entame de son discours de victoire, il a appelé « celles et ceux qui déjà innovent, agissent, dans les fermes, les services publics, les entreprises, les centres de recherche, les associations et les collectivités » à…