Avec les élections, les assistants parlementaires bruxellois plongés dans l’incertitude

À l’approche des européennes, les acteurs de l’ombre au service des députés s’interrogent sur leur avenir. Faut-il rester, se rapprocher d’autres élus ou de La République en marche ? Ou partir, voire se reconvertir dans le privé, quitte à renoncer à un statut avantageux ?
Édition Pouvoirs
Laura Mercier (bureau de Bruxelles)
23 avril 2019 à 8h00
Parlement européen à Bruxelles — PicturesFromWords

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire