Après la décision de la Grèce de fermer ses banques ainsi que ses marchés boursier et obligataire jusqu’au 6 juillet, l’autorité des marchés financiers grecque HCMC (Hellenic Capital Market Commission) a décidé, en fin de journée le 29 juin, d’interdire pendant la même période la vente à découvert. L’objectif est simple : éviter que les marchés européens parient à la baisse sur les valeurs des produits financiers grecs négociés sur les marchés réglementés grecs (et non de gré-à-gré) actuellement fermés,…