Si personne n’a été étonné par sa nomination, il y a bien des raisons. Le jeu de chaises musicales était évident dès le moment où la rumeur de la candidature d’Odile Renaud-Basso à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) a commencé à courir, à la fin de l’été 2019. En cas de succès, la directrice générale du Trésor partirait à Londres. Elle serait alors remplacée par le directeur de cabinet du ministre de…