Depuis le début des négociations du Brexit, Londres estime que la France a un talon d’Achille : ses régions bordant la Manche. Les Hauts-de-France, la Normandie et la Bretagne vont redevenir en mars 2019 des régions avec une frontière extérieure de l’UE.

Prisme des Britanniques

Une situation délicate que Londres estime pouvoir exploiter pour infléchir la position française.

D’autant plus que Westminster a remarqué que les principaux dirigeants hexagonaux viennent de ces territoires : Emmanuel Macron, né à Amiens…