Bruxelles tente de reprendre la main sur la taxation des géants du net

La Commission européenne a présenté le 21 septembre une communication sur la fiscalité du numérique, dont l’objectif assumé est d’éviter les bricolages nationaux. Poussée par la France et l’Allemagne – entre autres – elle a annoncé un texte législatif d’ici le printemps 2018.

Éditions Pouvoirs , Tech , Médias , Numérique
Laura Kayali, bureau de Bruxelles
21 septembre 2017 à 19h32

À lire également

Taxer les géants du net ne se fera probablement pas à 27

L’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et la France sont déterminées à taxer le chiffre d’affaires des grandes entreprises du numérique. Le sommet européen de Tallinn, le 29 septembre, a levé le tabou de la coopération renforcée – un mécanisme qui permet à certains États d’avancer sans les autres.

Transparence fiscale, "je souhaite que la révolution aille jusqu'aux entreprises", explique Moscovici

Lors de l’émission Carrefour de l’Europe sur RFI, le commissaire européen en charge de la fiscalité s'est dit personnellement favorable à des mesures de transparence fiscale accrue sur les tax rulings des multinationales “juste après le mois de juin”.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire