Les Européens sont au moins tous d'accord sur un point. C'est au Royaume-Uni de faire le premier pas : hors de question de discuter de la sortie du pays de l’UE tant qu'il n’a pas activé la procédure.

Unité de façade

Mais, dans leur déclaration commune adoptée le 29 juin à l’issue du deuxième jour du sommet, les dirigeants européens se gardent bien de préciser de quelle manière le nouveau statut accordé aux Britanniques sera négocié. Après la sortie ?…