Ce que le scrutin européen dit de la vie politique des 27

Allemagne, Italie, Pologne… un peu partout en Europe, les élections du 9 juin ont mis en évidence de nouvelles tendances ou rapports de force au sein des échiquiers politiques nationaux. Tour d’horizon des principaux points à retenir.
Édition Pouvoirs
Jean-Sébastien Lefebvre, Benjamin Milkoff, à Bruxelles
10 juin 2024 à 8h00

À lire également

Les contours du nouveau Parlement européen

Après les élections européennes, Contexte vous fait parcourir le nouvel hémicycle. Le PPE reste le premier groupe du nouvel hémicycle, devant les sociaux-démocrates (S&D). Les libéraux de Renew reculent, sans surprise, tout comme les Verts. La progression de l'extrême droite est bien là mais moindre que prévue initialement, selon les dernières projections du Parlement.

Les 81 députés français du Parlement européen

Qui sont-ils ? Selon les résultats définitifs fournis par le ministère de l’Intérieur, la nouvelle délégation française compte 30 élus du Rassemblement national dans ses rangs, et 13 députés issus de Renaissance et ses alliés. Le camp de la majorité présidentielle est talonné par la liste PS-Place publique, qui envoie 13 élus dans le nouvel hémicycle. LFI compte 9 élus, LR en a 6, et Reconquête 5. Les Verts ne conservent que 5 sièges. Découvrez les profils des nouveaux eurodéputés français.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire