Entre la chute de Lehman Brothers et la consommation d’une soupe de pangolin, a priori peu de lien, si ce n’est les violentes crises économiques qui s’en sont ensuivies en Europe. La pandémie de coronavirus de 2020 est loin d’avoir produit tous ses effets, mais la chute vertigineuse des bourses mondiales rappelle déjà 2008 et 2012. À l’époque, les cabinets d’affaires publiques avaient dû accompagner leurs clients dans des situations inédites, ils anticipent aujourd…