Les nouveaux députés élus en juin n’auront guère le temps de visiter le Palais-Bourbon avant de se mettre au travail : le président de la République élu le 7 mai a prévu de quoi les occuper dès leur arrivée.

Outre l’audition par les commissions des nouvelles têtes de la fonction publique qu’Emmanuel Macron a prévu de nommer, les parlementaires auront des textes symboliques à examiner dès la session extraordinaire de l’été.

  • À partir du 4 juillet

Début…