Pour une poignée de députés La République en marche, l’instance présidée par Barbara Pompili (LRM) à l’Assemblée nationale oublie souvent la deuxième moitié de son intitulé de « commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire ».

À commencer par la présidente elle-même, ancienne d’EELV qui a rallié Macron pendant la campagne. « Seule l’écologie l’intéresse », soupire un membre de sa commission. « Elle ne se bat pas pour l’aménagement du territoire. À la conférence des…