Le travail de la Convention citoyenne pour le climat va « contribuer » à la « reconstruction écologique du pays ». Dans son allocution du 14 juin, Emmanuel Macron a, une nouvelle fois, montré son intérêt pour le travail de ces 150 Français tirés au sort et dont les propositions pour « atteindre une baisse d’au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre [par rapport à 1990] d’ici 2030 dans un esprit de justice sociale » sont rendues publiques le 21…