Il est 15 heures, mercredi 17 octobre. Les patrons de la droite européenne tiennent leur traditionnelle réunion avant le sommet des chefs d’État et de gouvernement à Bruxelles. Dara Murphy court dans tous les sens, le sourire aux lèvres. Il connaît tout le monde, alterne poignées de main et embrassades.

C’est un jour important pour cet homme politique irlandais. Et pas seulement parce que les leaders européens décident… de ne rien décider sur le Brexit, car Londres ne…